Lettres de Pedro Rusconi

Pedro Rusconi dit « Tete » avait écrit quelques années avant sa disparition en janvier 2010, deux lettres très importantes à la communauté mondiale du tango argentin ayant valeur de cri d’alarme.

1. La première lettre a été publiée le 9 janvier 2006 dans le numéro 68 de Tango y Cultura Popular.

Le point central de son écrit concernait la musique qui est la pierre angulaire du tango argentin avec ses deux conséquences principales :

En premier lieu, il faut danser sur elle ce qui implique d’avoir une culture musicale importante pour adapter le style de sa danse aux différents orchestres ayant nécessairement des styles variés (rythme, etc).

En second lieu, danser le tango argentin implique de le faire exclusivement sur une musique de tango argentin.

Un autre point important concerne la marche, la base et l’essence même du tango argentin, qui est trop souvent délaissée pour les acrobaties (sic) complètement étrangères à cette danse.

Enfin, Tete mettait l’accent sur les fondamentaux du tango argentin : la posture et l’équilibre.

Il ressort de la lecture de cette lettre que Tete portait une appréciation très inquiète sur ce qu’il considérait être comme une dérive du tango argentin pouvant aboutir à une totale dénaturation, prélude à sa disparition si rien ne changeait.

2. C’est sans doute la raison pour laquelle il a éprouvé le besoin d’intervenir de nouveau en écrivant une seconde lettre.

Dans celle-ci, il rappelle le rôle primordial de la musique : « sans musique, il n’y a ni danseur, ni tango, ni enseignant, ni élève ».

Puis il met l’accent sur l’ancrage au sol qui est fondamental et qui implique a contrario d’arrêter les envolées aériennes trop souvent répandues ( style de la tanguera qui confond la milonga avec Le Lac des Cygnes, ce qui est aussi déplacé qu’une danseuse classique qui ferait ganchos et boléos dans un pas de deux de Tchaïkovsky… ).

Enfin, il insiste sur la nature du tango argentin, véritable danse à deux, intimiste, et non pas une danse pour la galerie.

*

Le texte intégral des lettres de Tete dont la traduction est de Bernard – Yves Cochain est consultable sur le blog de ce dernier qui est très intéressant :

Traduction de la première lettre.

Traduction de la seconde lettre.

https://milongaophelia.files.wordpress.com/2012/03/utlign26.gif?w=300&h=2

NOTE

Sur la primauté de la marche, de la posture et de l’équilibre qui prime sur les figures et acrobaties, il y a une expérience facile à réaliser et très instructive. Il s’agit de proposer à une personne qui n’a jamais vu de milonga d’y assister pour la première fois et de la laisser regarder sans faire de commentaires. Elle verra nécessairement un large éventail de styles de danseurs et danseuses. Deux ou trois jours après, si vous lui demandez de décrire ce qui lui a plu, vous verrez qu’elle ne vous décrira jamais un couple pratiquant des figures nombreuses même si elles sont réussies mais qu’en revanche elle aura mémorisé quelques images de couples dont parle Tete ( belle posture, etc.).

J’ai personnellement vécu ceci la première fois que j’avais assisté à une milonga au Festival de Tango de Menton. Le lendemain je n’avais aucun souvenir d’une quelconque figure mais j’avais très précisément quelques images de deux ou trois couples dansant dans une sobriété esthétique dans une véritable communion avec la musique.

https://milongaophelia.files.wordpress.com/2012/03/yfleur15.gif?w=535

Publicités

A vous d'écrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 271 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :