Les « coucous » du tango

Depuis le 17 décembre 2013, mon blog Tango Sacha fait l’objet d’une protection juridique la plus large afin de pouvoir assigner en justice les personnes physiques ou morales (donc toute association) qui ne le respectent pas sur le fondement des constats d’huissier effectués.

Il faut en rechercher la raison dans le fait que certaines entités appartenant au monde du tango argentin se permettent de purement et simplement recopier des articles, parfois même en intégralité (y compris mes notes de bas de page) sans avoir sollicité de ma part la moindre autorisation et sans même faire le moindre lien renvoyant à mon blog. Bref, elles se font passer pour l’auteur des articles.

À ce niveau petit et minable, on n’est même plus dans le domaine du respect du droit mais dans le simple savoir-vivre et de la plus élémentaire honnêteté intellectuelle, valeurs qui leur semblent complètement étrangères.

C’est d’autant plus choquant que ce blog entièrement gratuit et sans aucun appel aux dons, libéralités, etc., est parfois utilisé par des entités qui directement ou indirectement sont, elles, payantes.

Au-delà de cet aspect, mon blog contient souvent des analyses liées à des réflexions personnelles, des anecdotes que j’ai vécues, des résultats de recherches qui peuvent être longues (par exemple les articles sur Piazzolla, les passages sur Nat King Cole, les studios de Saint-Maurice, etc.).

Dès lors quel  peut être l’intérêt pour une personne physique ou morale de ne pas faire oeuvre d’originalité ou d’esprit créatif ce qui est pourtant à la portée de chacun, pour se borner à « pomper » dans sa totalité un article et le reproduire intégralement ?

Il me semble que le tango argentin qui appartient au domaine de l’art avec tout ce que cela implique en matière de création et de réflexion mérite mieux que ces « coucous » fainéants et sans scrupules qui semblent à défaut de savoir construire, uniquement voler.

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Alain Berrier
    Déc 18, 2013 @ 16:38:27

    Je viens de lire ton mail sur les « coucous ». Evidemment, je suis 100% d’accord avec toi.
    Seule petite remarque sur le mot « coucou ». Tu as pensé à l’oiseau qui vole les oeufs des autres dans leurs nids et c’était bien vu. Hélas, « coucou » s’utilise aussi pour faire un petit signe amical à quelqu’un et certains lecteurs risquent de ne pas comprendre.
    Amitiés,
    Alain

    Réponse

  2. TangoMOB
    Déc 18, 2013 @ 16:41:33

    le savoir vivre, l’éducation minimale nécessaire à une joyeuse convivialité où l’on sait rendre à chacun ce qui est sien… me semble faire partie d’un univrs passé hélas. J’ai eu des emprunts sur mon blog, découverts par hasard… il existe des sites qui ne font que du pompage pour racoler pour leurs produits… et il y a mm des coachs qui vous apprennent comment « faire du contenu à partir du contenu existant du web »… et ils se font payer chèrement pour cela ! drôle de monde. courage Sacha !
    ces coucous ne sauraient voler très loin ou très haut… laissons le temps au temps !

    Réponse

  3. MURGIA
    Déc 19, 2013 @ 09:49:53

    Bonjour Sacha,
    Y aurait-il des fumistes dans le milieu du tango? Si oui, tu as bien fait d’enfoncer le clou et je partage entièrement ta mauvaise humeur. Il y a quelques mois, j’avais particulièrement apprécié un de tes articles et je t’avais demandé l’autorisation de l’afficher sur mon mur Facebook en te précisant que j’aurais indiqué les sources dudit article; n’ayant reçu aucune réponse favorable de ta part et donc, sans ton accord, je me suis donc bien gardée de le diffuser . Cela me paraît être les bases de l’honnêteté et de l’éthique.
    En ce qui concernele pas les oeufs mais, comme il est paresseux pour construire un nid, il dépose ses oeufs dans un nid de son choix et les fait couver par une quelconque oiselle. Ainsi, sa progéniture sera nourrie sans que cela lui coûte de la fatigue.

    Merci Sacha de nous faire partager ta passion pour le tango.

    Réponse

    • milongaophelia
      Déc 19, 2013 @ 15:55:08

      Bonjour Francesca,

      Tout ce que tu écris est parfaitement juste et je te remercie pour la démarche que tu avais faite et pour ton message d’aujourd’hui.

      Ton message dont je me souviens très bien concernait les démonstrations de tango dans les milongas et je l’avais publié le 30 septembre 2013 sous la photo de Carlos Aguirre (il y figure toujours). Le jour même je t’ai répondu via mon blog mais malheureusement, sans doute à la suite d’une mauvaise manipulation de ma part, il n’a pas été publié et je te présente mes excuses. Je te répondais qu’en faisant un lien pour mon blog, tu pouvais reproduire l’article. Et je te fais la même réponse aujourd’hui.

      Bien cordialement,

      Sacha

      Réponse

  4. Bonnet Pierre-Olivier
    Juil 24, 2017 @ 15:10:33

    Bonjour Sacha. Bravo et un tout grand MERCI pour votre site.
    Je me suis permis de mettre le lien sur le site des Trottoirs de Buenos Sierre.
    Bien amicalement

    Réponse

A vous d'écrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 275 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :